darc en ciel

Poussé par ton amour j’irai au bout du jour
Chercher l’écho lointain l’angoisse évanescente
Qu’on cueille au petit matin avec les mains qui tremblent
Par la rue Caulaincourt le trottoir d’à côté
Marcher,  marcher toujours pour te retrouver
Cimetière de Montmartre tu dors sous l’herbe tendre
Et moi dans le silence je continue à t’attendre
Mais j’aurais tant voulu te croiser dans la rue
T’apercevoir de dos, le cuir sur les  épaules
La tête penchée et la pluie qui te frôle
Il me reste tes mots il me reste ta voix
La musique qui danse même quand tu n’es pas là
Le film de ta vie ta folle exubérance
Toutes tes fulgurances et la musique aussi
Tes phrases sur ma peau maigre consolation

Poussé par ton amour j’irai au bout du jour
Traversant le tunnel, retrouver Darc en ciel


Paroles et musique : Christophe Piller